Apprendre à apprendre : La notion qu’il vous manque pour exploser vos résultats

il faut comprendre comment apprendre pour apprendre plus efficacement

Le monde est divisé en 2 : ceux qui savent qu’ils peuvent apprendre n’importe quelle compétence et ceux qui ne le savent pas.

Nous avons beaucoup fait évoluer notre accès à l’information avec l’arrivée d’internet. 

Là où on apprenait pendant ses études puis on exerçait un travail où l’on pouvait apprendre de l’expérience de ses paires mais l’accès à l’information restait limité : aujourd’hui elle est disponible n’importe où, pour n’importe qui, et n’importe quand.

Les livres ont commencé cette diffusion de l’information mais la lecture d’apprentissage restait une pratique qui n’était pas répandu dans toutes les couches sociales.

Aujourd’hui, en plus de la lecture, on a accès à la synthèse de ces livres … Mais pas seulement !

Un avocat ou un pompier qui fait un retour d’expérience sur une vidéo Youtube, les meilleurs marketeurs qui partagent leurs meilleurs secrets sur leur blog, ou dans un podcast, Bill Gates passant en interview à la télé visionnable en VOD en ligne …

L’information est partout !

Elle n’est juste pas organisée, mais vous pouvez apprendre presque n’importe quelle compétence en bénéficiant du savoir des meilleurs dans chaque domaine.

Ce qui amène à faire changer la notion d’expert aujourd’hui.

Ce que signifiait être un expert et ce que cela signifie aujourd’hui

Dans les années 60, le niveau d’expertise d’un individu était très fortement corrélé à son milieu social.

En effet, les études, et le réseau sont influencés par la situation de la famille de la personne.

Un enfant de Neuilly a beaucoup plus de chance d’aller au bout de la médecine, ou rentré dans le business grâce au réseau de ses parents. Cette partie n’a pas changé …

Mais là où avant le jeune de quartier défavorisé ne pouvait avoir aucun accès à la connaissance (à part dans les livres qui ont un taux de pénétration très faible dans ces coins), mais aujourd’hui tout le monde utilise Internet.

Donc tout le monde dispose des mêmes informations disponibles gratuitement en ligne (je ne parle pas des informations payantes qui bien sûr favorise toujours les personnes disposant de moyens …), donc tout le monde dispose de l’information suffisante pour apprendre les compétences lui permettant de faire des choses dans sa vie et évoluer.

Et qu’en est-il de l’expertise ?

La règle des 10 000 heures explicite le concept d’expertise dans un domaine. Si une personne exerce 10 000 heures dans une discipline, elle deviendra experte de ce domaine.

En repartant de notre présupposé que tout le monde a accès à l’information suffisante pour développer n’importe quelle compétence, il a aussi la possibilité de l’exercer au maximum pendant 10 000 heures si celle-ci lui plait.

On se retrouve donc aujourd’hui avec beaucoup plus d’expert que l’on en a jamais eu dans n’importe quel domaine.

Ce que l’expérience d’un jeune américain ayant terminé le MIT en 1 an au lieu de 4 peut nous apprendre

Scott Young est un jeune américain qui a des problèmes très compliqués dans sa vie.

Il ne savait pas s’il devait orienter ses études vers le business ou l’informatique parce que les deux lui plaisaient beaucoup et il était bon dans les deux secteurs.

Il s’est donc orienté en business parce qu’il voulait en créer un (et surtout parce qu’il y a plus de filles en business, le petit coquin). Le problème des études telles qu’elles sont aujourd’hui c’est qu’elles ne t’apprennent pas à apprendre : on te parle de méthode de travail et de devoirs mais rien de très sexy là-dedans.

C’est alors que notre cher ami Scott Young est venu avec une méthode bien à lui pour un projet très spécial : Obtenir un diplôme du MIT (l’une des plus prestigieuses écoles scientifiques des Etats-Unis) en 1 an au lieu de 4 grâce à Internet.

C’est alors qu’il a développé sa méthode d’ultralearning pour pouvoir apprendre n’importe quel sujet plus rapidement que n’importe qui. Voilà les 3 règles fondamentales pour apprendre un sujet très rapidement :

  1. Auto-éducation : mettez-vous dans la position du chauffeur plutôt que du passager en ce qui concerne votre propre apprentissage. La plupart des étudiants lorsqu’ils apprennent, ils reçoivent seulement l’information provenant de leur enseignant et essayent de l’imprimer dans leur cerveau. Mais si on va chercher par soi-même l’information qui nous intéresse et dont on a besoin : les résultats vont être beaucoup plus conséquents et vous rentrerez beaucoup plus profondément dans le sujet.
  1. Concentration profonde : lorsque vous voulez apprendre un sujet, concentrez-vous seulement sur ce que vous voulez apprendre et n’effectuez pas d’interruption. Apprendre n’est pas une tâche passive, mais elle demande beaucoup de concentration, mais les résultats en valent la peine, car vous pouvez acquérir une compétence plus rapidement que n’importe qui juste en vous concentrant.
  1. Maîtrise des méthodes d’apprentissage : si vous voulez apprendre un sujet, vous devez d’abord savoir comment apprendre (c’est le but de cet article). A partir du moment où vous savez comment apprendre, il ne vous reste plus qu’à appliquer ce que vous avez appris et la conséquence sera que vous maitriserez votre sujet beaucoup plus facilement.

En appliquant ces méthodes vous serez en capacité d’apprendre plus rapidement que n’importe qui ! Et vous pourrez enfin prendre plaisir à apprendre.

Comment apprendre à apprendre par soi-même

Si vous me dites que vous êtes unique, je vous dirais c’est vrai et c’est faux à la fois. En effet, si chaque humain est unique, nous avons quand même beaucoup de point en commun et la manière dont marche notre cerveau a des familles dans lesquelles nous pouvons être “rangés”.

L’important est donc de trouver quels sont les méthodes d’apprentissages utilisent les gens qui me ressemblent. Toutes les méthodes ne sont pas bonnes pour tout le monde, mais elles valent le coup d’être essayées pour voir si elles peuvent être appliquées à notre cas spécifique.

Je ne peux que donc vous pousser à essayer de trouver les méthodes qui fonctionnent pour vous si vous êtes plutôt visuel, kinésique ou auditif.

Ensuite lisez des livres sur comment apprendre ou écoutez des TED talk, inspirez-vous des personnes qui apprennent les choses que vous désirez savoir.

Je vous conseille le livre “The 4 hour chef” de Tim Ferris ou le TED Talk de Scott Young sur son expérience d’ultralearning au MIT.

Une fois que vous savez comment apprendre : apprenez ce qui vous plaît !

Le plaisir vous fera décupler vos efforts et vous apprendrez 4 fois plus vite que pour une discipline que vous n’aimez pas. Donc partez du principe que si vous aimez quelque chose vous serez 4 fois meilleur que quelque chose que vous n’aimez pas.

Au final, vous pouvez devenir l’expert de n’importe quel sujet, car l’information est disponible gratuitement et en quantité sur internet. Tout ce que vous avez à faire c’est de vous plonger dedans et de dévorer tout ce que vous aurez à dévorer en mettant en application tout ce que voue aurez à apprendre.

Parce qu’en effet, la dernière et plus importante règle de l’apprentissage et pour devenir un expert c’est pratiquer.

Vous pouvez pratiquer ce que vous apprenez de plusieurs façons :

  • S’entrainer sur des exercices théoriques
  • Partager en enseignant à des gens ou à vous-même les notions que vous apprenez.
  • Approfondir dans votre vie professionnelle sur des projets dans lesquels vous êtes des parties prenantes ou dans vos propres projets.

Pour les plus malins d’entre vous vous aurez remarqué que c’est ce que je fais actuellement avec vous en vous enseignant comment mieux apprendre (via mes propres projets).

Il n’en tient plus qu’à vous de pratiquer ce que vous venez apprendre et de continuer à grandir et de découvrir de nouvelles choses.

Si vous voulez en savoir plus sur comment j’ai fait pour apprendre le copywriting, je vous conseil cet article où j’ai appliqué les techniques que je vous ai énoncé ici.